Théâtre à la Carte

Théâtre à la Carte

Charlemagne joue chez vous !

En dehors des spectacles entiers , Charlemagne, seul en scène,  peut aussi vous composer une soirée  sur mesure .

Anniversaire ou simplement soirée entre amis chtis (et autres, bien sûr)… Une petite salle ou même votre salon suffira. On le coupe en deux , scène-salle… et la magie du théâtre fait le reste. Un beau cadeau surprise pour mémère ou matante Gustine ! ou même pour les enfants, qui aiment qu’on leur conte le monde de leurs grands-parents.

Toutes les scènes  proposées sont tous publics (aucune vulgarité) et compréhensibles par tous, même les innochints qui palltent pas comme nouzauttes !

Durée, composition, conditions, tout peut  être adapté à votre demande.

Téléphonez moi  ou écrivez moi. Voir « contact » sur ce site.

Avec Claude Chevalier (partenaire de Charlemagne dans  la pièce « Tout quéinge , hein .. » il est aussi possible de créer pour vous  une  soirée accordéon  et théâtre, en alternance.

Voici pour vous aider une liste  des scènes qui peuvent  faire partie de votre programme.

Mémère Zéphine vous accueille.
Avec son naturel et son franc parler qui fait mouche, elle va « casser » comme disent nos ados , la bande de jeunes (ses petits-neveux peut-être)  venus gentiment  lui dire bonjour avant d’aller à l ducasse…

Chacun  en prend pour son grade… et  chacun… c’est vous !

Excellente entrée en matière. En trois phrases,  elle vous remet dans l’ambiance.

Les gaufres : photo

Evocation d’un rite gourmand:  les gaufres fourrées du nouvel an.  Au rhum, (de l au chuc gris cassonate , quo…) chacun se souvient du goût et de l’odeur des goffes à mémère. Douard et françoss les font sur scène. (Il y en aura même pour les invités à la fin du spectacle …)

« Fais les pus grosses tes boules, allons cha va mette deux heures pour cure euch kilo… »

On communie. In s’pourlèque.

A la fin chacun aura sa gaufre et la recette de Charlemagne. On peut aussi décider d’en  faire ensemble après le spectacle… Un régal… Te vas faire des beffes..

 Visite du  général De Gaulle

Françoss passe s’wassingue. In buque : « ch’est pas possip … cha peut pas ête li… ». Mais si, c’est Lui… Le vieux général, né rue Princesse à Lille. Le musée (sa maison natale) étant fermé, il vient rendre visite à une famille de chtis….

C’est Le général… « Françoss, Françoss, après tant d’années, me vlà r’venu ichi, dins min pays… ». Grand moment où De Gaulle plongé dans ses souvenirs, est invité à « prinde eune goutte eud jus », avec Françoss et son fils Frédéric… fan de Lens… Série de quiproquos  … Leclerc à Paris, les Allemands, toudis eu eune bonne défense. » etc…

Françoss: « Y a qu à mi qu’cha peut arriver des cosses parelles, bè bè bè bè… hèèèèèèèèèèè » »

Belle imitation du général, rire garanti. Parfait pour tous les amateurs du RC Lens… et les autres.

La naissance  de la frite

Parmi les trésors rapportés par christoff coulon

Douard, assisté d’ Abdel à la fin, conte à son petit fils commint que l’ frite alle  est vnue au monte ichi…

Des temps préhistoriques à  l’arrivée des peuntierres jusqu’à  l’invention miraculeuse de la frite.

Vous revivrez en quelques minutes  toute l histoire de l’humanité, mieux, vous participerez activement à l’aventure en reprenant des phrases magiques qui jalonnent le récit :

Les femmes :   « Quoch qu’in va faire aveuc cha ? « 

Les hommes : « Chétot la misère! « 

Plaisir de retrouver en bouche le goût  du patois. Et de partager, pourquoi pas, une mousse et des frites en fin de soirée…

«  Et les gaufres  aussi ? Bin ouai, pour eune fos…. »  Rideau

Pépère Baratte à sin gardin.

Pépère baratte in route pou sin gardin

Pépère Baratte père de Douard et  supporter du LOSC devant l’éternel, veut revoir son jardin une dernière fois…. Aidé de sa belle-fille, et d sin bâton, i prind l’voyette Qu’in a du ma de v’nir vioux…. Mais ..horreur … en chemin il voit…. qui  ch est qui a fait cha ? Douard ! Douard !

Que voit il ? Pourquoi entre- t- il dans une colère noire ?

Un beau grand-père plein d’humanité et qui vous rappellera sans doute le vôtre.

 

Carla s’répare, Carla s’rimplache…

Douard répare les pare-brise…    « Un biau jour , n’d’in vlà un qui arrife , un p’tit , fort pressé »…

Sketch court  qui en dit plus long qu il n’en a l’air…. Vous n’en saurez pas plus . A découvrir.

Les fotbaleux

Françoss « je n’d’ai eune bonne…m’homme et min biau-père i sont  lillos et min garcon i est lensos….toudis comme quiens et cats… »

En scène : Françoss, son garçon Frédéric et son beau-père Pépère Baratte…

Sketch très visuel qui égratigne gentiment les supporters des deux bords.

Claudette

Vedette du spectacle « j’te déringe, hein… » , c est la voisine mèle-tout, qui arrive toujours à la mauvaise heure, chargée des meilleures intentions… Insupportable. Vous ne voudriez pas l’avoir coomme voisine … Et pourtant vous l’avez tous connue !

Bin j’min vas… et elle s’assied..regarde tout , critique tout….

Hèèèè  tes frites , là,  te  les fais fort grosses , hein …hè alles vont êtes molles , hein , hèè , bin j’min vas… ouai , quo qu’j’allos dire…

Bref ch ‘est Claudette… Et vous en redemandez !!!

Et beaucoup d autres en gestation…  à suivre … in r’vore hein